Refine Search

Tags and filters

    Search results

    254 item(s) found Sort by
    1. Relations entre le CNES et le Ministère des Armées- Visite d’Inspecteurs Généraux des Armées au CST

      Publishing date:

      April 8, 2019

      Lundi 8 avril 2019, une délégation d’Inspecteurs Généraux des Armées s’est rendue au Centre Spatial de Toulouse (CST). Lionel Suchet, Directeur Général délégué du CNES et Frédéric Pradeilles, Directeur du CST et Directeur du Numérique, de l’Exploitation et des Opérations (DNO), ont reçu cette délégation à laquelle ont été présentées les activités que le CNES mène pour le compte du Ministère des Armées.

      Associated tags:

    2. Associated tags:

    3. LA COMMISSION DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES FORCES ARMÉES DE L’ASSEMBLEE NATIONALE VISITE LE CENTRE SPATIAL DE TOULOUSE

      Publishing date:

      September 25, 2020

      Vendredi 25 septembre, une délégation de la Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, conduite par Françoise Dumas, Présidente de la Commission et Députée du Gard et comprenant Sabine Thillaye, Députée d’Indre-et-Loire et Présidente de la Commission des Affaires Européennes de l’Assemblée Nationale ainsi que Marianne Dubois, Députée du Loiret, s’est rendue au Centre Spatial de Toulouse (CST). Ce déplacement a permis aux parlementaires de constater comment la stratégie spatiale de défense est concrètement déclinée sur le terrain.

      Associated tags:

    4. VISITE DE FLORENCE PARLY, MINISTRE DES ARMÉES, AU CENTRE SPATIAL DE TOULOUSE, QUI ACCUEILLE LE COMMANDEMENT DE L’ESPACE

      Publishing date:

      February 21, 2020

      Vendredi 21 février 2020, Jean-Yves Le Gall, Président du Centre national d’études spatiales (CNES), le général Philippe Lavigne, chef d’état-major de l’armée de l’Air, le général Thierry Angel, adjoint forces du délégué général pour l’armement et le général Michel Friedling, commandant du commandement de l’espace, ont accueilli au Centre spatial de Toulouse (CST), Florence Parly, ministre des Armées. Depuis sa création en 1961, le CNES travaille au profit du ministère des Armées, l’un de ses deux ministères de tutelle, avec celui de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de l’Innovation. Dans ce cadre, le CNES est aujourd’hui impliqué dans la conduite de plusieurs programmes spatiaux militaires, l’exécution d’opérations spatiales spécifiques et la préparation de l’avenir.

      Associated tags:

    5. [Athena-Fidus] Le haut débit par satellite pour nos armées

      Publishing date:

      February 7, 2019
      [Athena-Fidus] Le haut débit par satellite pour nos armées

      Lancé en 2014, le satellite Athena-Fidus répond aux attentes des forces armées et des sécurités civiles en offrant des services complémentaires par rapport à la flotte actuelle des satellites militaires nationaux. Fruit d’une coopération franco-italienne, ce satellite géostationnaire à grande capacité de transmission utilise les technologies les plus avancées du civil pour l’Internet haut débit.

      Associated tags:

    6. [Replay] Florence Parly, ministre des Armées, en visite au CNES

      Publishing date:

      September 7, 2018

      A quelques mois du lancement du satellite d’observation militaire français CSO prévu en décembre prochain, Mme Florence Parly, ministre des Armées, visitait le CNES de Toulouse le vendredi 7 septembre 2018. Accueillie par le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, elle s'est ensuite exprimée longuement sur la stratégie spatiale militaire française.

      Associated tags:

    7. Associated tags:

    8. Le CNES, la Direction générale de la santé et le Service de santé des armées signent une convention-cadre de coopération

      Publishing date:

      October 14, 2016

      Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, Benoît Vallet, Directeur général de la santé (DGS) et Jean-Marc Debonne, Directeur central du Service de santé des armées (SSA) ont signé, vendredi 14 octobre, au siège du CNES une convention-cadre de coopération. Celle-ci s’inscrit dans la feuille de route de la stratégie e-Santé 2020 annoncée par la Ministre des Affaires sociales et de la Santé le 4 juillet 2016. Le but est de tirer parti de façon optimale des compétences de chacun pour répondre au mieux aux besoins de santé de la population.

      Associated tags:

    9. Royaume-Uni. Portsmouth et le Solent: tous les visages de la puissance maritime britannique

      Publishing date:

      July 15, 2021

      Sur la côte sud de l’Angleterre, Portsmouth et le Solent occupent une position stratégique dans la Manche, en position d’interface entre le Grande-Bretagne, le continent et l’espace-monde. La richesse géomorphologique du Solent offre des sites portuaires variés, tôt mis au service de la puissance maritime britannique : puissance militaire avec la base navale de Portsmouth, siège de la Royal Navy, puissance commerciale avec le port de Southampton. La région bénéficie aussi d’un « effet sud » qui a permis une mise en tourisme précoce dont le yachting qui fut inventé autour de l’île de Wight. On voir enfin émerger un ensemble métropolitain inachevé, centré sur Southampton et Portsmouth. Branchée sur les échanges avec le continent et l’espace-monde, la région du Solent est un bon poste d’observation pour observer les mutations en cours de la puissance britannique.

      Associated tags:

    10. États-Unis- Détroit: une « Shrinking city », entre crise automobile, ségrégation et évitement

      Publishing date:

      July 1, 2021

      Ville de 670 000 habitants dans une grande région métropolitaine de 6,3 millions d’habitants, Détroit fut le berceau de l’industrie automobile. Cette Motor City des Grands Lacs dominée par les Big Three - Ford, General Motors et Chrysler - traverse depuis les années 1970 une crise systémique, à la fois économique, industrielle, sociale et urbaine. Les processus de hiérarchisation, de ségrégation fonctionnelle et raciale et d’évitement ont débouché sur un effondrement de sa population, de son tissu productif et de son cadre urbain, la transformant en une icône des « Shrinking Cities ». Face à l’abandon de dizaines de milliers de pavillons sur 65 % de son territoire communal, les destructions massives ont créé un espace-mosaïque singulier alors que l’initiative privée réinvestit quelques sites privilégiés (CBD, Midtown, rives fluviales). Pour autant, la crise de la ville-centre alimente des dynamiques centrifuges bénéficiant largement à son espace régional, de plus en plus multipolaire. Replacer Détroit par emboitements d’échelles dans sa grande région permet alors d’éclairer les dynamiques urbaines, dont l’urban sprawl, d’une large partie des territoires métropolitains des États-Unis.

      Associated tags:

    11. Associated tags:

    12. Samoa américaines. L’île de Tutiuila et Pago Pago dans le Pacifique Sud

      Publishing date:

      May 10, 2021

      L’île de Tutuila est la principale de l’archipel des Samoa américaines, le moins peuplé des territoires d’outre-mer des États-Unis. Passé sous leur souveraineté par un arbitrage colonial à la fin du XIXe siècle, sa base économique est faible et sa population dépend principalement des transferts financiers de la métropole. En échange ces îles donnent aux États-Unis une précieuse ZEE dans le Pacifique Sud et un utile relais pour leurs câbles sous-marins en plein milieu de l’océan Pacifique

      Associated tags:

    13. États-Unis- Porto Rico, un « État associé » à forte présence militaire dans les Grandes Antilles

      Publishing date:

      May 6, 2021

      Porto Rico est le plus vaste et le plus peuplé des territoires d’outre-mer des États-Unis : il représente à lui seul 85% de leur superficie et 90 % de leur population. Enlevé à l’Espagne lors de la guerre de 1898, il est nettement plus pauvre que les États fédérés de la métropole et sa population diminue. Mais situé dans l’arc des Grandes Antilles, il est d’une importance géostratégique pour les États-Unis, comme en témoigne la forte présence militaire sur le territoire.

      Associated tags:

    14. Le Mont Blanc: un massif transfrontalier, entre désaccords frontaliers et laboratoire de coopération transfrontalière

      Publishing date:

      May 7, 2021

      Au cœur de l’Europe occidentale, le massif du Mont Blanc, qui culmine à 4810 m., est un territoire de haute montagne partagé entre la France, la Suisse et l’Italie. Les frontières interétatiques y furent définitivement fixées assez tardivement, entre 1815 et 1860, avec l’émergence nationale de la Suisse puis de l’Italie. Cet espace transfrontalier, largement francophone, s’affirme comme un laboratoire de coopération transfrontalière, comme en témoignent y compris les échanges de territoires entre la France et la Suisse de 1963. Pour autant, les désaccords entre Paris et Rome sur le tracé de la frontière au sommet même du Mont Blanc témoignent encore aujourd’hui de la portée des symboles et du poids des représentations géopolitiques. Le Mont Blanc : français ou franco-italien ? Face à cette querelle, la Suisse s’intéresse pour sa part à l’impact du changement climatique sur la fonte des glaces et les évolutions qu’elle induit sur le tracé local des frontières alpines.

      Associated tags:

    15. Associated tags:

    16. France-Italie-Suisse. Le Mont Blanc: un massif transfrontalier, entre désaccords frontaliers et laboratoire de coopération transfrontalière

      Publishing date:

      May 4, 2021

      Au cœur de l’Europe occidentale, le massif du Mont Blanc, qui culmine à 4810 m., est un territoire de haute montagne partagé entre la France, la Suisse et l’Italie. Les frontières interétatiques y furent définitivement fixées assez tardivement, entre 1815 et 1860, avec l’émergence nationale de la Suisse puis de l’Italie. Cet espace transfrontalier, largement francophone, s’affirme comme un laboratoire de coopération transfrontalière, comme en témoignent y compris les échanges de territoires entre la France et la Suisse de 1963. Pour autant, les désaccords entre Paris et Rome sur le tracé de la frontière au sommet même du Mont Blanc témoignent encore aujourd’hui de la portée des symboles et du poids des représentations géopolitiques. Le Mont Blanc : français ou franco-italien ? Face à cette querelle, la Suisse s’intéresse pour sa part à l’impact du changement climatique sur la fonte des glaces et les évolutions qu’elle induit sur le tracé local des frontières alpines.

      Associated tags:

    17. Lyon Sud: de la Guillotière à Gerland, entre gentrification, métropolisation et renouvellement urbain

      Publishing date:

      May 3, 2021

      Avec 82 000 habitants, le 7e arrondissement de Lyon a une population comparable à une ville moyenne. Mais sa position péricentrale dans une métropole régionale, et récemment désenclavée par les transports publics, en fait un arrondissement en très forte croissance démographique. Le bâti ancien du quartier de la Guillotière, au nord, connaît un processus de gentrification. Plus au sud, la libération d’importantes emprises foncières liées à l’histoire industrielle du quartier est aussi l’occasion d’introduire des marqueurs de la métropolisation tels que la verticalisation du bâti et la valorisation du patrimoine industriel. Les fonctions productives restent cependant actives avec les laboratoires pharmaceutiques et le port fluvial occupant toute la partie méridionale de l’arrondissement.

      Associated tags:

    18. Turquie- Arménie- Azerbaïdjan- Iran. Le Mont Ararat: un noeud frontalier quadruple sous haute surveillance

      Publishing date:

      May 2, 2021

      Au centre de la région, qui se situe tout à fait dans le sud de la puissance chaîne du Caucase, se dresse le massif volcanique de l’Ararat au-dessus de la verdoyante vallée de l’Araxe. Hérissé de deux cônes, dont le plus élevé culmine à 5137 mètres et le second (dit « Petit Ararat ») à 3896 m, l’ensemble frappe par l’énergie du relief. Il s’agit aussi d’une zone aujourd’hui partagée entre quatre pays différents - Turquie, Arménie, Iran et Azerbaïdjan - où les tracés frontaliers ont enregistré de très nombreuses fluctuations et redéfinitions au cours des siècles. Cette image très composite associe des périphéries de l’Iran et de la Turquie, ainsi que de l’Azerbaïdjan, au cœur vital de l’Etat arménien avec sa capitale, Erevan, et les provinces peuplées d’Ararat et d’Armavir. Du fait des fortes tensions régionales, ces frontières sont soit fermées (Turquie/Arménie), soit équipées d’un haut mur difficilement franchissable (Turquie/Iran).

      Associated tags:

    19. Chypre- Une île coupée en deux par un conflit gelé et une « ligne verte » devenue une frontière

      Publishing date:

      April 30, 2021

      L’île de Chypre, en Méditerranée orientale, est le théâtre d’un conflit géopolitique gelé depuis des décennies ; l’invasion de la Turquie en 1974 ayant abouti à couper l’île en deux entités. Au sud, la République de Chypre, qui contrôle 60 % de l’île, est le seul État souverain, reconnu par la communauté internationale et membre de l’Union européenne. Au nord, la République Turque de Chypre du Nord autoproclamée en 1983, qui couvre 35, % de l’île, et qui n’est reconnue que par Ankara qui le maintien sous perfusion économique, financière, militaire et politique. Ces deux territoires sont séparées par une longue zone démilitarisée - appelée « Ligne Verte » - contrôlée par les forces militaires et policières de UNFICYP de l’ONU. Cette ancienne ligne de cessez-le-feu est devenue - de facto ou de jure selon les protagonistes - une frontière à la forme, à la structure et aux dynamiques spécifiques. Depuis 2010, la découverte de gisements d’hydrocarbures ravive les tensions régionales et déporte les conflits territoriaux et frontaliers de l’île vers les mers bordières.

      Associated tags:

    20. Japon- Okinawa: une île et un archipel au rôle géostratégique pour la projection de la puissance états-unienne en Asie

      Publishing date:

      March 11, 2021

      Au contact entre la Mer de Chine orientale et l’océan Pacifique, l’île japonaise d’Okinawa dans l’archipel des Ryûkyû est à mi-chemin entre Taiwan et la grande île méridionale de Kyûshû. Elle occupe donc dans le dispositif maritime de l’Asie de l’Est un emplacement géostratégique de premier plan. Sous contrôle direct des Etats-Unis de 1945 à 1972, Washington y maintient toujours aujourd’hui une présence militaire aéronavale exceptionnelle, en particulier face à la Chine populaire, malgré le rejet massif de la population. Okiwana joue en effet un rôle central dans les capacités de projection des armées étasuniennes dans une région traversée par de très fortes tentions géopolitiques. Les bases qui y sont installées rappellent qu’il ne peut y avoir projection de puissance sur les mers et les océans sans forces aéronavales d’un côté et sans bases et points d’appui terrestres pour les accueillir de manière permanente de l’autre.

      Associated tags:

    Pages